Expositions temporaires

Belles de nuit
Dans le cadre du Festival Normandie Impressionniste
Du 16 avril au 18 septembre 2016

L'exposition Belles de nuit présente une galerie de portraits de femmes réalisés au début du XXème siècle principalement par des artistes de l’Ecole de Paris (Kisling, Pascin, Van Dongen…). Des portraits littéraires par des auteurs présents dans la collection de bibliophilie du musée (Carco, Colette, Mac Orlan…) répondront à cette galerie de portraits peints.
En savoir plus...


Valentine, les coulisses d’un album
Du 11 février au 18 septembre 2016


Exposition pour les enfants

A l’occasion de la sortie de l’album Le petit monde de Valentine, écrit à partir de la balade contée proposée au musée, retour sur les différentes étapes de création du livre.



ABCédaire d’un libraire.
Richard Anacréon, une collection
Max Jacob, Marcel Jouhandeau & Pierre Mac Orlan
Du 24 juin au 30 novembre 2016

Outre une collection de peintures rassemblant des artistes reconnus de la première moitié du XXème siècle, Richard Anacréon a fait don à la Ville de Granville de plus de 550 ouvrages écrits par les plus grands auteurs : Apollinaire, Cocteau, Colette... Ces livres, en éditions originales pour la plupart, sont depuis deux ans présentés par roulement.

Après s’être attardé sur les lettres A, B, C, F et G, cette cinquième édition de l’ABCédaire  se consacre aujourd’hui aux lettres J et M.  En puisant dans les réserves du musée, l’exposition met ainsi à l'honneur le poète Max Jacob et les écrivains Marcel Jouhandeau et Pierre Mac Orlan.
Ces trois écrivains, aux univers très différents, montrent la variété de la création littéraire du vingtième siècle dont la collection de Richard Anacréon est aussi le reflet. Si le libraire granvillais n’a pas connu personnellement Max Jacob, figure incontournable du Montmartre du début du XXème siècle, il noua en revanche des liens d’amitié avec Marcel Jouhandeau et Pierre Mac Orlan, habitués à fréquenter sa librairie parisienne, L’Originale.
Les envois présents sur les ouvrages, les lettres et les photographies exposées attestent de cette proximité. Aux côtés des ouvrages, les manuscrits et les correspondances font se côtoyer  la grande histoire littéraire et la « petite » histoire, le quotidien d’écrivains à Paris, de l’entre deux-guerres aux années quarante.

Prochain rendez-vous

Tous les vendredis du 8 juillet au 26 août à 11h
Visite commentée de l’exposition Belles de nuit
Tarif : 4€. Gratuit pour les porteurs du Pass annuel