NEVA, le reséau de transport s’adapte aux mesures de déconfinement

Depuis le début du confinement, le 16 mars 2020, le transport public NEVA n’a jamais cessé de fonctionner, la gratuité a ainsi été instaurée dès le premier jour par la collectivité, le but étant d’éviter aux conducteurs et usagers  de manipuler de l’argent et des titres de transport.

La gratuité est établie jusqu’au mois d’août 2020.

Depuis le 12 mai, le réseau de transport NEVA entre dans sa première phase de reprise. Les lignes 1 et 2 offrent une amplitude horaire de 8h40 à 12h30 et de 14h00 à 18h00. A l’intérieur de ces plages horaires, les départs habituels sont remis en service.

  • Un départ toutes les 40 minutes sur la ligne n°1,
  • Un départ toutes les 30 minutes sur la ligne n°2,

Aujourd’hui, et jusqu’à fin mai, l’offre du réseau urbain est assurée à hauteur de 55%.

Début juin, le réseau NEVA entrera dans sa deuxième phase de fonctionnement, avec une amplitude horaire étendue, de 8h00 à 12h30 et de 14h00 à 18h00. Neva proposera un réseau fonctionnant à hauteur de 65% de son offre.

Depuis la sortie du confinement, la moyenne enregistrée est de 250 montées par jour, contre 70 en moyenne pendant le confinement. Jennifer ROBIDEL. Directrice du service transport urbain.

Pour rappel, du gel hydro alcoolique est disponible dans les bus ; les usagers sont donc invités à l’utiliser.

Le réseau de transport NEVA met en oeuvre les mesures sanitaires nécessaires, afin de protéger les usagers et les conducteurs :

  • Port du masque obligatoire
  • Signalétique dans les bus et abris de bus : occupation d’un siège sur deux
  • Marquage au sol pour les usagers voyageant debout
  • Affichage d’information rappelant les gestes barrières
  • Limitation de la capacité d’accueil dans les transports : 15 personnes par midibus, et 9 personnes par minibus

« Dans l’ensemble, nous constatons que la distanciation physique est bien respectée par les usagers. Des sièges ont été condamnés afin que soit respecté le seuil d’usagers par bus. Lorsque la capacité d’accueil est atteinte, nous faisons appel au civisme de chacun, le conducteur peut être amené à demander aux voyageurs de prendre le prochain bus.

Les usagers qui ne sont pas munis d’un masque ont la possibilité de s’en procurer à bord, à raison d’un masque par personne. » Jennifer ROBIDEL.

2020-05-29T09:58:18+02:00