REQUALIFICATION du CENTRE-VILLE : QUELLES SONT VOS PRIORITES ?

La requalification du centre-ville est une priorité pour la commune. Le plan-guide dont elle a fait l’objet, en 2019, dans le cadre du projet « 2030 Granville » porté par l’ancienne équipe municipale, propose un certain nombre d’enjeux et d’orientations à une large échelle (de la Fontaine Bedeau au Plat Gousset, de la Haute Ville au Val-ès-Fleurs et du Cours Jonville à la gare).

La Ville de Granville lance une nouvelle concertation afin de prioriser et préciser ce plan-guide. En effet, celui-ci détaille des travaux estimés à environ 100 millions d’euros – un montant irréaliste au regard des capacités financières de la collectivité – couvrant un périmètre trop large pour mener des projets de réaménagements à court terme.

La rénovation du centre-ville doit se faire par étapes, par secteurs et autour d’objectifs clairs.

Questionaire centre-ville. ©Benoit.Croisy-Coll. Ville de Granville

LES SECTEURS PRIORITAIRES

L’objectif aujourd’hui est de recentrer et d’accélérer les réflexions sur le « cœur » du centre-ville :

  • Cours Jonville
  • Cour Chartier
  • Val ès Fleurs

Sur ce secteur resserré Cours Jonville, Cour Chartier, Val-ès-Fleurs, la volonté municipale est de pouvoir commencer le réaménagement en 2023.

LES OBJECTIFS PRIORITAIRES

Les élus portent certains objectifs et principes qui sont le socle du projet du centre-ville. C’est dans ce cadre que s’inscrivent la concertation et les propositions qui en sortiront :

  • Renforcer la place de la nature, du végétal et de l’eau ;
  • Favoriser les usages collectifs (vivre-ensemble, convivialité, animations…) de l’espace public ;
  • Limiter la place de l’automobile, au profit des déplacements doux (piétons, vélos…) et des transports collectifs ;
  • Préserver le Cours Jonville comme espace polyvalent (accueil du marché, de manifestations, etc.) ;
  • Préserver le Val ès Fleurs comme espace naturel (pas de constructions supplémentaires) ;
  • Proposer une offre de logement accessible et variée pour garantir la mixité sociale et générationnelle.

D’autres projets devront s’articuler avec la requalification de ce secteur : l’aménagement de la voie douce et de la rue du Boscq, qui a débuté cet été ; Saint-Paul et les abords de la gare, qui feront l’objet de projets et de discussions distincts dans les prochains mois ; le projet du port enfin, qui relève du Département et nécessitera un débat public à part entière.

LES OBJECTIFS DE LA CONCERTATION

La concertation vise à enrichir la réflexion en partant des habitudes et des besoins de celles et ceux qui utilisent et fréquentent le centre-ville, imaginer ensemble un projet qui conviendra au plus grand nombre et prioriser les choix concrets de travaux et d’aménagements à mettre en œuvre.

LES PRINCIPES & RÈGLES DU JEU DE LA CONCERTATION

La concertation est ouverte à toutes et tous. Tous les avis, tant qu’ils visent l’intérêt général, peuvent être formulés.

  • Toutes les propositions ne seront pas retenues ; la commune devra tenir compte des contraintes techniques, juridiques et financières pesant sur le projet.
  • Les choix retenus seront expliqués à chaque étape, en transparence, et les résultats de la concertation seront publics.
  • Les arbitrages finaux reviendront au Conseil municipal de Granville.

OU EN EST LA CONCERTATION AUJOURD’HUI ?

La première étape de la concertation a pris la forme d’un questionnaire diffusé du 10 juillet au 15 septembre dans l’ensemble des boîtes aux lettres des Granvillais(es), sur le site www.ville-granville.fr, dans les équipements municipaux et à travers 19 permanences dans l’espace public.

Ce questionnaire a recueilli 1022 réponses. Une synthèse complète de ses enseignements est consultable ci-dessous.

Une deuxième étape a été menée avec la tenue d’un atelier de co-construction dédié au Cours Jonville, qui se sont tenus en 2 temps de travail successifs les 20 et 27 octobre 2021.

Prochainement, une réunion publique sera organisée pour revenir sur les résultats du questionnaire et l’avancement du projet global.

Dans les mois suivants, divers ateliers participatifs se succéderont pour travailler plus concrètement à la réalisation du projet.

Analyse du questionnaire « Requalification du centre ville »
Synthèse des résultats

Place Cambernon

La Ville de Granville, par le biais de ses services Urbanisme et Aménagement et Etudes et Travaux, a lancé une concertation afin de recueillir la parole des habitants quant à l’aménagement et à l’usage de la place Cambernon, en septembre 2020. Cette dernière a débuté par la tenue d’un atelier participatif, le 4 septembre 2020, puis s’est poursuivie par la mise en place d’une boîte à idées, installée du 4 au 18 septembre 2020, sur la place.

Les 79 personnes ayant pris part à cette concertation publique se sont exprimées sur la perception qu’elles avaient de ce lieu de vie et ont apporté des idées d’aménagements pour améliorer cet espace protégé. Le cheminement piéton, l’éclairage public, la végétalisation, les deux-roues, la propreté, les nuisances sonores, la circulation, le stationnement, le commerce ou encore le cadre et l’ambiance ont fait partie des nombreux sujets d’échange avec les habitants et les usagers.

Il est possible de consulter librement les participations collectées à l’Accueil du Service Urbanisme (Hôtel de Ville) durant ses horaires d’ouverture et ci-dessous.

Consulter l’ensemble des remarques collectées

La prochaine étape sera la mise en place d’aménagements inspirés de cette participation, sur et aux abords de la place Cambernon, à l’image de l’installation prochaine d’arceaux à vélo.