Covid-19 : une nouvelle campagne de dépistage samedi 6 février 2021

La forte accélération de la circulation du virus de la Covid-19 dans les secteurs de Saint-Lô, Granville et Avranches a conduit l’ARS Normandie et la Préfecture de la Manche à lancer une vaste opération de dépistage et de promotion du renforcement des gestes barrières en coordination avec les élus locaux et les acteurs de santé du territoire la semaine dernière.

À Granville, 494 personnes ont été testées sans rendez-vous et sans ordonnance, vendredi 29 et samedi 30 janvier 2021, dans la salle de Hérel. Parmi elles, 13 se sont révélées positives à la Covid-19.

Les taux d’incidence (355,6 cas pour 100 000 habitants) et de positivité (9,6) sur le secteur de Granville sont encore trop élevés (chiffres du 22 au 28 janvier 2021).

Dans ce contexte, l’ARS et la Préfecture de Manche, avec leurs partenaires, organisent une nouvelle opération de dépistage et de promotion du renforcement des gestes barrières samedi 6 février 2021, de 9h à 16h30, dans la salle de Hérel (boulevard des Amiraux), à Granville. Comme pour tout test positif, en cas de résultat positif, une recherche de variant sera réalisée.

L’État rappelle que le dépistage est un élément clé de la stratégie « Tester, Alerter, Protéger ». « Pour casser au plus tôt la chaîne de contamination et freiner l’épidémie, il s’agit d’identifier rapidement les personnes malades et les personnes contact à risques qui le nécessitent, afin de mettre en oeuvre les mesures de protection et d’isolement nécessaires : s’isoler lorsqu’on est positif et prévenir ses proches, c’est être acteur dans la lutte contre la Covid-19. L’épidémie est toujours active, il faut poursuivre nos efforts pour la freiner au maximum. Toute démarche individuelle de dépistage contribue ainsi à l’effort collectif pour contenir la propagation du virus sur ce territoire. »

2021-02-02T10:37:38+01:00